Robert Barry, Mel Bochner, Ludovic Chemarin©, On Kawara, Maurizio Nannucci - ART BASEL 2018 - Salon | mfc-michèle didier | Paris - Bruxelles -

Group show
ART BASEL 2018
14 - 17 juin 2018
Demande d'informations

ART BASEL 2018
14 - 17 juin 2018
Bâle, Suisse

À travers une sélection d’œuvres majeures de Robert Barry, Mel Bochner, On Kawara, Maurizio Nannucci et Ludovic Chemarin©, mfc-michèle didier rend hommage à ces cinq artistes conceptuels et post-conceptuels pour qui l’art est avant tout affaire d’écriture et de langage.

Même si en 1969 Bochner dit: language is not transparent… lisons!

Singer Notes, 1968 de Mel Bochner est un fac-similé de l'œuvre orignale réalisée par l'artiste à la suite d'une résidence effectuée dans les laboratoires Singer dans le New Jersey. Ensemble de notes et de dessins, les Singer Notes sont le résultat des conversations ayant eu lieu entre l'artiste, les scientifiques et les ingénieurs des laboratoires lors de cette résidence. Édité en trois exemplaires numerotés et signés, Singer Notes, 1968 est une œuvre emblèmatique que le public d'ART BASEL aura plaisir à découvrir.
 
Œuvre d'On Kawara, I READ prend la forme d'un set de 6 volumes. Sur chacune des 3272 feuilles de papier ligné d'I READ, On Kawara colle minutieusement et recto-verso des coupures de presse annotées et datées. Sur une même page apparaissent ainsi juxtaposés ou superposés plusieurs articles de quotidiens. Rien ne lie ces articles entre eux si ce n’est la date à laquelle se sont produits les faits relatés dans les articles. Ainsi parfois, les journaux sont datés d’un ou de plusieurs jours de plus que la date inscrite par l’artiste en tête de page d’I READ, mais cette date reste celle à laquelle l’artiste a précisément peint une Date Painting. Une page d'I READ correspond donc à une date. Pourtant, I READ n’est pas un daily work comme les autres travaux d’On Kawara, I GOT UP, I WENT, I MET, qui seront également présentés sur le stand mfc-michèle didier.

Commencé en 1966 puis arrêté en 1995, I READ revendique une rigueur qui n’est pas celle du journalier, mais en revanche, atteste des faits et des lieux dans lesquels les Date Paintings de la Today Series ont été réalisés. On Kawara nous donne par la même occasion son procédé même de lecture. À nous aujourd’hui de lire ce que l’artiste a lu alors.
 
Sera également présenté le célèbre One Million Years, set de 2 volumes — dont l’organisation interne de chaque page est établi en 10 colonnes rigoureusement alignées et elles-mêmes subdivisées en 5 blocs de 100 années, chaque bloc étant composé de 10 lignes et chaque ligne contenant une décennie — qui constitue une véritable partition qu’il convient de lire d’une manière... certaine.

Cette invitation à la lecture sera particulièrement mise en évidence dans la présentation des volets de la Trilogy. Présentés ouverts, les 36 différents volumes donneront à voir respectivement I GOT UP, un ensemble de cartes postales faisant mention de l’intitulé « I Got Up at », suivi de l’heure à laquelle On Kawara s’est effectivement levé ce jour-là, mais aussi
I WENT, une retranscription au moyen d’une ligne rouge des trajets quotidiens de l’artiste sur la carte géographique de l’endroit où il se trouve alors ; et enfin I MET,  une liste de noms de personnes rencontrées par l’artiste et avec lesquelles il a eu une conversation.

Les statements constitutifs de Somethings that… de Robert Barry n'évoquent aucune image et bien que ces combinaisons de mots soient signifiantes et grammaticalement justes, aucune transcription visuelle ne surgit dans l’esprit du lecteur. Seule la pensée demeure et s’élabore.
 
Il en est de même pour les 62 fiches contenues dans la boîte en noyer de Something in a Box du même artiste. Le premier énoncé introduit les 61 statements suivants et tente de définir quelque chose dont nous ignorons pourtant irrémédiablement la nature.

Sur chaque planche du livre non relié Art Lovers de Barry est imprimé un portrait recouvert d’un aplat noir. Cet aplat est « percé » d’un mot à travers lequel nous percevons un fragment du portrait. Art Lovers revêt un caractère obscur et caché et c’est sur base d’éléments infimes que le lecteur doit tenter de reconstituer les portraits. Les 31 « amateurs d’art » en question ont été photographiés par l'artiste lui-même.

Au côté des statements de Barry sera présenté whichever word de Maurizio Nannucci, set de trois néons de couleur bleu, rouge et jaune. Ces néons, respectivement contenus dans un boîtier et accompagnés d'une anthologie exhaustive des « neon writing » que l'artiste a imaginés depuis 1967 jusqu'en 2012, rappellent, dès ses premières recherches, les interactions entre langage, écriture et image chères à Nannucci.

Autant de mots que nous vous invitons à lire ou relire, debout ou confortablement installé dans les fauteuils du dispositif pensé par l'entité Ludovic Chemarin©: Salon© ; véritable espace de lecture invitant chacun à consulter la documentation inhérente au projet Ludovic Chemarin© et à en découvrir sa radicalité conceptuelle, le caractère subversif de son spectre juridique mais aussi sa qualité plastique et formelle.

Alors lisons et relisons!

Lire la suite
Livraison assurée via Fedex

Nous livrons dans le monde entier via des transporteurs spécialisés

Paiement sécurisé

Vous pouvez régler votre commande en toute confiance avec Paybox

Paris

mfc-michèle didier

66 rue Notre-Dame de Nazareth
75003 Paris, France
Téléphone : +33 (0)1 71 27 34 41

ouvert du mardi au samedi
de 12h00 à 19h00
Strasbourg Saint-Denis, Arts et Métiers et République

Simon Poulain
simon@micheledidier.com
info@micheledidier.com

Bruxelles

mfc-michèle didier

19 rue de la Senne
1000 Bruxelles, Belgique
Téléphone : +32 (0)2 374 75 98

ouvert du lundi au vendredi
de 9h00 à 17h30
Uniquement sur rendez-vous

Benedetta Grazioli
benedetta@micheledidier.com
info@micheledidier.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies.
OK
fr
Demande d'informations
Annuler