Sexe, béatitude et logique comptable
Une proposition curatoriale de MATHIEU MERCIER
avec Robert Barry, On Kawara, Leigh Ledare, Allan McCollum, Annette Messager

 

Mathieu Mercier

Exposition du 13 février au 7 mars 2015
Vernissage le 12 février 2015 de 18h à 21h en présence de l'artiste


Dossier de presse

Sexe, béatitude et logique comptable: Mathieu Mercier a sélectionné des œuvres qui semblent s’opposer. D’une part, son choix se porte sur des œuvres conceptuelles, nombreuses dans la collection mfc-michèle didier, dont le caractère sériel et répétitif peut entraîner un état psychologique particulier, proche de la béatitude ou de la transe. Une forme d’état modifié de la conscience. Parallèlement, il crée un rapprochement avec des œuvres au caractère beaucoup plus charnel, voir érotique, tel que Double Bind de Leigh Ledare ou Mes dessins secrets d’Annette Messager.

« Michèle Didier et Emanuele Quinz[1] qui connaissent mon grand intérêt pour les œuvres éditées, m’ont invité à penser une exposition à partir des éditions que Michèle Didier a produites. Deux lignes récurrentes de son programme, à première vue opposées, m’ont semblé intéressantes à travailler. Il s’agira de faire cohabiter ce rapprochement incongru de manière intelligible et sensible, entre des œuvres sérielles et minimales et des représentations érotiques rudimentaires. »
Mathieu Mercier, extrait de l’interview donné à L’Officiel, publié dans le numéro de septembre 2014.

Deux styles cohabiteront donc à la galerie mfc-michèle didier avec les œuvres suivantes:

Logique comptable:
-One Billion Colored Dots de Robert Barry
-One Million Years d’On Kawara
-La Trilogie d’On Kawara
-The Book of Shapes d’Allan McCollum

Sexe et béatitude:
-Double Bind de Leigh Ledare
-Mes dessins secrets d’Annette Messager
-Journal de Mathieu Mercier

Journal, une nouvelle édition de Mathieu Mercier, produite par mfc-michèle didier, sera présentée en avant première à cette occasion. Il s’agit d’un journal, à tirage limité, contenant une série de photographies de nus féminins, ces derniers appartenant tous à la collection privée de Mathieu Mercier. D’où nous viennent ces images? D’un paradis perdu? À Mathieu Mercier d’y apporter la réponse. « Ces images sont fascinantes car elles ne présentent aucune indication stylistique apparente  les modèles n’ont ni habit ni accessoire et la scène se passe toujours dans un décor extérieur et champêtre. Pourtant, on peut deviner leur époque grâce aux coiffures, à la manière de poser et à la qualité de l’image. Même si elles semblent donner l’impression d’un paradis perdu, elles apparaissent toutefois datées... »[2]. Cette nouvelle œuvre de Mathieu Mercier viendra enrichir l’exposition.

 

[1] Emanuele Quinz est historien de l’art et commissaire d’exposition indépendant. Il est maître de conférence à l'Université Paris 8 et enseignant-chercheur associé à l’EnsadLab. Emanuele Quinz collabore à cette exposition Sexe, béatitude et logique comptable. Inauguration d'un cycle de propositions imaginées par Michèle Didier et Emanuele Quinz dans le cadre d'invitations à des artistes et designers à se confronter avec la collection d'œuvres produites et éditées par mfc-michèle didier. Il ne s'agit pas de mettre en scène la collection comme ensemble d'objets, ni de se livrer à une opération de réactivation d'œuvres ou de protocoles, mais plutôt de concevoir des prolongements et d'activer des résonances.
[2] Extrait de l’entretien réalisé par Emanuele Quinz avec Mathieu Mercier en décembre 2014 à Paris.

 

Mathieu Mercier      McCollum
Mathieu Mercier, Journal (extrait)                                                                                  Allan McCollum, The Book of Shapes (extrait)  

 

Leigh Ledare   On Kawara
Leigh Ledare, Double Bind (extrait)                                                                            On Kawara, One Million Years


 

Vues d'exposition:

Mathieu Mercier

Mathieu Mercier

Mathieu Mercier

Mathieu Mercier

Mathieu Mercier

Mathieu Mercier

Mathieu Mercier

Mathieu Mercier

Mathieu Mercier

Mathieu Mercier

Mathieu Mercier

Mathieu Mercier

Mathieu Mercier

Mathieu Mercier

Mathieu Mercier

Mathieu Mercier

Mathieu Mercier

Mathieu Mercier