Gustav Metzger

Gustav Metzger est né à Nuremberg en Allemagne le 10 avril 1926. Fils d'immigrés juifs polonais, il arrive en Angleterre dans le Kindertransport en 1939. De 1945 à 1953, il étudie l'art à Cambridge, Londres, Anvers et Oxford. En 1958, Metzger s'engage dans les mouvements anticapitalistes et anticonsuméristes ainsi que dans la Campagne pour le désarmement nucléaire. En 1960, il est un des membres fondateurs du Comité des 100, qui le mena en prison pour une courte période en 1961 avec Bertrand Russell et d'autres membres du Comité des 100 pour incitation à la désobéissance civile non violente. L'activisme politique de Metzger offre les fondations à son premier manifeste artistique en 1959 intitulé "Auto-destructive Art" qu'il décrit comme "une arme politique subversive de dernière minute ... une attaque du système capitaliste ... (une attaque aussi des marchands d'art et des collectionneurs qui manipulent l'art moderne à leur profit)". L'art autodestructeur cherche à créer un miroir d'un système politique et social que Metzger sent progresser vers une oblitération totale. Au cœur de sa pratique, qui court sur plus de 65 ans, se trouvent une série de forces qui s'opposent tout en étant interdépendantes comme la destruction et la création.

1 article(s)

par page

Par ordre décroissant
  1. Daily Express

    Gustav Metzger
    Daily Express

    170,00 €

    Exemplaire numéroté
    15 unes de journaux du 23 octobre au 8 novembre 1962 
    66,4 x 47,5 cm
    Édition limitée à 50 exemplaires numérotés
    Produit et publié en 2019 par mfc-michèle didier

    En savoir plus

1 article(s)

par page

Par ordre décroissant